Vivre à Madrid : tout savoir pour s’installer (Dossier complet )

Crédit photo : Image par ddzphoto de Pixabay

Vous comptez vous installer à Madrid prochainement ? Vous ne savez pas par quoi et où commencer ? Vous cherchez une démarche simple à suivre ? Alors cet article est pour vous. Voici toutes les informations nécessaires à connaître pour vivre à Madrid, tant au niveau travail, administratif ou vie madrilène. Nous partageons nos propres expériences, elles peuvent parfois différer d’un cas à l’autre mais la ligne directrice et l’administratif sont les mêmes pour tous. Cet article est le point central et parfois vous serez redirigé vers des articles complémentaires spécifiques.

Nous nous sommes basées sur les questions que nous recevons régulièrement sur les réseaux sociaux Instagram ou Facebook.

Plaza de Cibeles - visiter Madrid
Crédit photo : Vivre Madrid A Madrid : le début de l’aventure

Vivre à Madrid : début d’une nouvelle aventure

Vivre à Madrid est un rêve pour beaucoup de français. Le soleil, la chaleur, la douceur de vivre, c’est vrai que ça donne très envie. Néanmoins, il faut être réaliste. L’Espagne n’est pas un eldorado du travail. Si vous lisez cet article et que vous n’avez pas d’emploi, il est clair qu’il faudra bien préparer votre arrivée ici. Nous vous conseillons de commencer votre recherche d’emploi depuis la France. Généralement, la plupart des français viennent ici pour étudier ou encore sont mutés via leur entreprise en France. Dans ce cas, il est beaucoup moins stressant de débuter cette nouvelle aventure avec un travail en poche.

Lire notre article : trouver un stage ou une mission courte à Madrid.

où dormir à Madrid les meilleurs quartiers
Crédit photo : Vivre Madrid

S’installer à Madrid : toutes les démarches administratives.

Commençons par le vif du sujet pour vivre à Madrid : les démarches administratives ! Tout comme la France, les administrations ne sont pas parfaites, les démarches peuvent s’avérer compliquées. Il faudra vous armer d’un peu de patience pour réaliser l’ensemble de vos papiers espagnols.

Vous devez réaliser ces démarches dans un certain ordre car certains documents vous seront nécessaires avant d’en obtenir d’autres.

1- Faire son Padron – Empradonamiento.

C’est la première étape à effectuer dès que vous avez trouvé votre logement. Pour cela, vous devez vous rendre à votre mairie (Ayuntamiento) pour vous enregistrer en tant que résidant de la ville. Ce document, c’est comme votre justificatif de domicile. Après délivrance, il est valable 3 mois. Ensuite en cas de besoin, vous devez juste le faire renouveler sur simple demande.

Ce document vous permettra d’avoir des tarifs en tant que résidents communaux pour les activités de la ville: accès aux piscines municipales, activités sportives…Parfois, ils ne sont pas très regardant et acceptent tout de même un document « périmé ».

Pour constituer votre dossier, vous pouvez vous rendre dans notre article dédié au Padron.

2- Réalisez votre NIE

Si vous comptez rester plus de 3 mois en Espagne, vous devrez OBLIGATOIREMENT faire un NIE résident (que l’on nomme Certificado de registro de cuidadano de la UE ). Dans le cas contraire, ce n’est pas un NIE résident mais non-résident.

Qu’est-ce que le NIE ? C’est le numéro attribué aux étrangers vivant en Espagne. Il vous sera obligatoire pour la suite de toutes les démarches. Il vous servira pour ouvrir un compte en banque par exemple. Vous devrez l’avoir tout le temps sur vous car c’est votre document d’identité officiel espagnol. Ce document n’ayant pas de photo d’identité, il est recommandé d’avoir avec vous votre carte d’identité française ou passeport.

On dit souvent que c’est la 1ère démarche administrative à faire en même temps que le Padron, sauf que dans notre cas, dans le dossier de constitution du NIE, ils nous ont bien demandé le Padron avant tout chose.

La  constitution de la demande du NIE varie en fonction de votre situation: marié avec ou sans emploi, étudiant, personne seule (avec emploi ou sans emploi). On vous demandera des justificatifs différents.

Si vous n’avez pas encore d’emploi, sachez que l’on vous demandera des justificatifs bancaires pour montrer que vous pouvez vivre à Madrid. Dans mon cas en 2019, étant non mariée, j’ai dû montrer des extraits de relevé bancaire avec 6000 € dessus (vérifier les montants, ils peuvent évoluer) ainsi qu’une mutuelle privée (avec assurance rapatriement d’urgence). L’idée de ces exigences est de ne pas être une charge pour l’Etat espagnol.

Une fois ce NIE obtenu, il est valable 5 ans renouvelable.

Pour constituer votre dossier et obtenir votre NIE, nous vous invitons à lire notre article complet à ce sujet : Obtenir son NIE à Madrid et préparer tous les documents nécessaires

obtenir son NIE
Un NIE Définitif ça ressemble à ça

3- S’inscrire à la Sécurité sociale

Une fois le NIE obtenu vous pourrez souffler, c’est clairement la démarche la plus périlleuse. Ensuite, vous devrez vous inscrire à la Sécurité sociale pour avoir un numéro d’affiliation. Si vous avez un contrat de travail, il vous sera demandé. Pour cela c’est très simple. Rendez-vous à la Sécurité sociale la plus proche de chez vous (avant l’horaire d’ouverture pour éviter l’attente), avec l’ensemble de vos nouveaux documents espagnols ainsi que votre contrat de travail et habitation (au cas où). On vous attribuera un numéro d’affiliation en main propre.

Si vous n’avez pas de travail donc vous ne cotisez pas, vous devrez alors vous attacher sur la carte de votre mari/femme. Si vous êtes « seul » célibataire et que vous ne cotisez, vous ne pourrez pas bénéficier de la sécurité sociale. Vous devrez prendre un assurance santé privée. Relire notre article sur le sujet d’Inov expat.

Trouvez le centre le plus proche de chez vous.

Vous prévoyez une installation à Madrid prochainement ? Alors téléchargez notre Welcome Kit. Cet ensemble de ressources vous aidera pas à pas dans votre installation !

Welcome Kit S'installer à MAdrid

4- Faire une demande de Tarjeta Sanitaria

Une fois votre numéro de Sécurité sociale en poche, vous pouvez vous rendre à votre « centro de salud » de votre quartier pour y demander la Tarjeta Sanitaria. Cette carte vous permettra de bénéficier des soins rattachés au système de soins publics gratuitement (enfin si vous cotisez: salarié, indépendant ou affilié à votre mari/femme).

Cette carte vous permet de prendre des rendez-vous également via l’application « cita Sanitairia » sur Androïd ou Apple.

Au centro de salud, il est possible de consulter médecin, pédiatre, faire des prises de sang,…

A lire en complètement : comment obtenir sa tajeta sanitaria.

5- Demander son accès Cl@ve.

Cette action est facultative, néanmoins nous vous recommandons de la faire afin d’avoir accès à l’ensemble des informations vous concernant dans les administrations. C’est un accès sécurisé qui vous permet d’aller sur tous les sites gouvernementaux. C’est surtout très pratique pour se connecter à votre Hacienda (centre des impôts).

Faire sa demande sur le site officiel, relire notre article sur le certificat digital.

comment trouver un emploi à Madrid

Vivre à Madrid avec des enfants

Madrid est une ville ultra kid friendly ! Toute l’Espagne d’ailleurs. Les enfants sont des rois ici, mais pas le roi que l’on croit. Ici, on laisse les enfants être des enfants. Au restaurant ou dans n’importe quels endroits, les enfants sont bien accueillis.

Nous apprécions l’Espagne aussi pour son éducation et leur école. Si vous décidez de mettre vos enfants dans une école publique espagnole, sachez que la plupart sont bilingues. Le niveau est très bon de manière générale. Le système scolaire est un peu différent du nôtre au niveau des classes/âges. Les enfants apprennent à lire avant de rentrer au CP. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article complet qui parle du système scolaire en Espagne.

Lorsque l’on a des enfants en bas âges, on appréciera les parcs de jeux citadins un peu partout en ville.

La question qui revient souvent, c’est l’adaptation des enfants au niveau de la langue. Il faut se rassurer à ce niveau-là car les enfants s’adaptent bien plus vite que nous. Chez nous et dans notre entourage, les enfants (entre 2 et 13 ans) ont appris l’espagnol en seulement quelques mois. Leur capacité d’adaptation est bien plus élevée que la nôtre. Apprendre l’espagnol sera un jeu d’enfant.

activités à faire pendant le confinement avec des enfants vivre madrid

Le coût de la vie à Madrid

Il faut savoir qu’il y a une différence entre le coût de la vie à Madrid et le coût de la vie en Espagne. Toutefois, à Madrid, le coût de la vie est nettement plus bas que ses capitales voisines européennes.

A Madrid, les loyers sont plutôt chers. Normal, n’oublions pas que nous sommes dans une capitale. Les salaires sont également plus importants. En revanche, les « à côtés » sont moins chers. Faire ses courses, vous coûtera moins cher si vous allez dans les supermarchés espagnols comme Mercadona.

Ce que l’on nous demande souvent, c’est combien doit-on gagner ? Il est difficile de vous donner un salaire pour vivre à Madrid, il y a des facteurs avec des variables fortes : avec ou sans enfants, lieu de vie, habitude de consommation…En 2019, le salaire moyen annuel était de 28 000 € brut.

Note : Attention, si vous avez une proposition de salaire, sachez que l’impôt sur le revenu est à la source. A savoir, dans la négociation du salaire !

Les sorties en revanche coûtent beaucoup moins chères qu’en France et ça, c’est un vrai plaisir. Vous pouvez sortir au restaurant, manger quelques tapas et boire un Tinto de Verano  ou una caña pour une dizaine d’euros. Le midi, les menus et « medio menù » vous coûteront entre 8 et 11€.

Le coût des énergies (gaz, eaux, électricité) est assez élevé. Ce sont les mêmes tarifs qu’en France voire un peu plus élevés en fonction des opérateurs. Par exemple, les box ‘forfait+internet’ sont beaucoup plus chères qu’en France !

En résumé, oui les salaires sont plus bas, oui le coût de la vie est moins cher, toutefois cela dépend de votre train de vie. Certains arriveront à vivre avec un seul salaire au sein du foyer, d’autres auront besoin de plus.

La vie madrilène, est-ce facile de s’intégrer ?

La vie à Madrid est vraiment douce, le rythme est plus calme, même si les espagnols vous diront que Madrid est stressant ! Rien à voir avec Paris ou une autre grande ville de France. Les espagnols sont accueillants et bienveillants. Pour ce faire un réseau, il n’y a pas de secret, il faut sortir et aller vers les autres. Chercher les rencontres.

Pour les familles, l’école est un excellent point de départ pour se créer un premier cercle d’amis. Ici, on s’invite rarement les uns chez les autres comme en France. En général, on se rejoint au parc ou en terrasse.

Il y a aussi une forte communauté francophone et des réseaux actifs pour s’entraider.

Visiter Madrid
Crédit photo : Canva

J’espère que cet article vous aidera à vous préparer à vivre à Madrid.

Vous voulez en savoir plus sur l’hébergement, le système scolaire (français et espagnol) ou encore l’administratif ? Téléchargez notre Welcome Kit

Emilie

Epinglez et article sur Pinterest

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

vivre à Madrid dossier complet pour savoir par où commencer
5 Commentaire
  • Richerioux

    Bonjour possible de se parler en mp sur Messenger, pour avoir des informations sur travaille et vivre Madrid svp

  • Florian

    Bonjour,

    Nous sommes d’accord qu’aucune démarche n’est possible tant que nous n’avons pas de logement ? J’ai actuellement un travail à Paris. Vous me confirmez qu’il faut que je demande un contrat espagnol, n’est-ce pas ?

    Merci pour ces confirmations !

    • Emilie

      Bonjour Florian,

      Oui une domiciliation vous sera nécessaire pour obtenir vos papiers. Après le contrat de travail espagnol n’est pas obligatoire mais facilite grandement. Je vous conseille de contacter un Gestor pour les détails car chaque cas est particulier .
      Emilie

    • alice

      Bonjour Florian,
      Cela dépend de quelle démarche.
      Pour entamer les démarches de NIE, vous pouvez le faire sans contrat de travail/adresse résident pour certains cas, vous n’aurez pas la carte verte, cela sera un autre papier mais si vous comptez venir habiter en Espagne, le plus simple est de s’installer en effet et de commencer les démarches ensuite.
      Très bonne journée
      Alice

Laisser un commentaire