MMMAD 2022 : le festival d’art numérique envahit Madrid.

festival MMMAD 2022

Pour la 3ème année consécutive, le festival MMMAD revient à Madrid. Ce festival urbain est un grand moment dans la culture de l’art numérique car c’est un événement qui regroupe pas moins de 70 artistes (retrouver leur portrait sur le site de MMMAD).

En quoi consiste MMMAD ?

MMMAD est le Festival urbain d’art numérique de Madrid, basé sur l’exposition, la diffusion et la réflexion autour du développement numérique. Axé sur l’intersection entre la culture numérique et l’espace public, le festival a une programmation composée d’expositions, d’installations, d’ateliers, de rencontres dans toute la ville.

MMMAD est un projet du studio de création HYPER STUDIO qui est né dans le but de rapprocher l’art numérique du grand public, à travers le développement d’actions dans l’espace public. Un festival qui innove dans les formats et les espaces de l’art numérique proposés.

Le festival MMMAD a reçu le Prix 10×10 pour l’innovation culturelle en 2019. Ils ont fait partie du Centre de créativité Imagine grâce au soutien de la Fondation Banco Sabadell. Ils ont participé au congrès 4YFN du Mobile World Congress Barcelona en 2019.

Où voir le festival MMMAD ?

Le festival MMMAD se déroulera tout au long du mois de mai dans Madrid. Les espaces d’exposition seront dédiés à certaines propositions et des expositions urbaines seront aussi mises en place.

festival MMMAD
TRIBE CITY, SMACK – detail © Courtesy Onkaos

Planning des événements

Les expositions

Espace de vision : Entre l’espace des feuilles du désert et les rayons froids de lumière, exposition collective des TVN.  4-31 mai → Art.army et Clear Channel.

MMMAD Minute x ONKAOS : Exposition collective urbaine Exposition. 4-31 mai → Palacio de la Prensa.

Une communauté toujours jeune: Une exposition collective. 4-31 mai → Pull&Bear.

Sciences invisibles : Exposition individuelle de Balkan Karisman. 5-31 mai → Galerie Roca Madrid.

Mondes de la construction : Exposition individuelle de Liam Young. 19-31 mai → Espacio Fundación Telefónica.

Les installations du festival MMMAD 2022

Flotte éthérée : une installation de Lukas Truniger. 7-31 mai → Goethe-Institut Madrid.

Dis-play Traces : installation-taller de Casa Antillón.13-31 mai → TAI Escuela Universitaria de Artes.

Visant le village : l’installation d’Adriana Berges. 4-18 mai → Numéro de logement 34.

MMMAD au Dome de Moncloa

Nous vous avions déjà parlé du Domo 360 de Moncloa. Pour le festival MMMAD, une programmation est prévue pendant 3 jours réunissant des artistes visuels avec des artistes sonores avec des projections spécifiques. Le tarif pour les jours 1 & 2, 20€, le jour 3 est à 25,5€ et pour les 3 jours comptez 65€.

Jour 1 :

Le Jeudi 26 mai

Retrouvez un spectacle immersif avec des visuels de Johanna Jaskowska et Manuel Bueno ainsi que la musique techno de Regal ; une session avec le label hyperpop Vlex avec de la musique et des visuels en direct de Klaus, Turian Boy et Pablo Aragón ; et un concert de Marina Herlop qui mélange de la musique classique.

Aussi, retrouvez l’exposition immersive « Une communauté toujours jeune » organisée en collaboration avec Pull&Bear, avec des œuvres de Berenice Goldmann, Guillermo Solas, Ida Lissner, nueps et Sarah Ann Banks.

Jour 2

Vendredi 27 mai

Découvrez une performance de Bora Murmure, alter ego de l’artiste, musicienne et interprète française Pauline Canavesio ; un spectacle audiovisuel de Shoeg, une artiste sonore et visuelle qui explore la relation symbiotique entre les humains et la technologie ; et une session en collaboration avec le MIRA Festival avec des visuels en direct du collectif V.P.M. qui travaille avec la lumière comme élément fondamental et la musique d’Akazie, axée sur la scène post-club et le son déconstruit.

Jour 3

Samedi 28 mai

Un spectacle audiovisuel de Casa Futura Drag-Onyx, Chex Nova, Saga, Alakrana, Férula de Descarga, Satanasa, Nenaza, Morgue ; une session en collaboration avec le festival MIRA avec l’œuvre immersive Non-Face de l’artiste numérique argentin Lucas Gutierrez et du musicien allemand Robert Lippok ; et un spectacle de Pixel (Marta Verde et Juanma Lodo), des artistes visuels qui explorent de nouvelles langues à travers l’utilisation du bruit, la répétition et le traitement d’images analogiques en temps réel, ainsi que les sons abstraits d’un type d’électronique non conventionnel de Yugen Kala.

La carte Maps des événements

En un seul coup d’œil, vous pouvez repérer sur cette carte tous les lieux des événements.

Laisser un commentaire