L’Andalousie hors des sentiers battus : 10 idées entre villages , désert et grottes

Chaque année depuis 2018, nous faisons au moins une fois par an, voire plus, un arrêt en Andalousie ! C’est une région qui offre beaucoup de possibilités, mais c’est une région d’Espagne qui est très très touristique également, mais seulement quelques zones ! Dans cet article, je vous emmène en Andalousie loin de la foule, dans l’Andalousie hors des sentiers battus.

Quand on parle de l’Andalousie, on pense souvent à la route des « pueblos blancos » de Marbella et de ses stations Balnéaires. Mais il est possible de découvrir l’Andalousie hors des sentiers battus pour en apprécier ses cultures et vies locales. Si vous ne savez pas comment organiser votre voyage notamment à cause de la barrière de la langue, vous pouvez regarder les road trip en Andalousie proposés par Voyageurs du monde. Des voyages sur-mesure 100% personnalisés à vos envies et à votre budget. Vous serez surpris du dépaysement proposé par cette région d’Espagne !

1-El parque Rio tinto

Le parque Rio Tinto se situe près de Séville. J’avais entendu parler de ce site et je voulais absolument le voir ! Le Parque del Río Tinto est imprégné d’histoire, avec des vestiges témoignants de son passé minier vieux de plusieurs siècles. Les activités minières ont laissé leur empreinte sur le paysage, nous offrant un spectacle unique.

En effet, Tinto, qui signifie rouge en espagnol, vient de cette rivière rougeâtre causée par la concentration élevée de minéraux. Vous pouvez vous balader à certains endroits du parc, mais si vous êtes avec des enfants, vous devez prendre le train qui vous emmène au sein du parc. On peut y apercevoir tout au long de la visite les site miniers aujourd’hui abandonnés. La visite est guidée ce qui permet de comprendre l’histoire de ce parc (la guide parle espagnol).

Infos pratiques :

  • Le trajet fait 22 km aller/retour dans un train à vapeur
  • Tarifs : 12€ par adulte et 10€ pour les enfants et 3€ pour les bébés de 0 à 3 ans.
  • D’autres options de visites possibles : le Corte Atalya, la Mina Peña de Hierro, musée du train

2-La Grotte préhistorique la Cueva de la Pileta à Ronda

Depuis notre hébergement à Ronda, nous avons vu un flyer parmi temps d’autres qui parlait d’une grotte préhistorique avec des dessins rupestres. On voit venir un peu l’attrape touristique, mais on décide d’y emmener les enfants pour leur faire découvrir.

Située à Benaojan dans la Sierra de Grazalema, cette grotte n’est en fait pas du tout un lieu touristique mais bien un vrai lieu protégé avec des vrais dessins rupestre. Il y a d’ailleurs très peu de visites, et celle-ci ce fait avec des lanternes !

Le guide est extra-ordinaire, raconte l’histoire de cette grotte, comment elle fût découverte dans les débuts des années 1900 par un agriculteur. On descend dans les profondeurs et le guide nous fait faire une expérience assez impressionnante avant de remonter. Nous avons adoré cette visite, on la recommande à 200 % !

Un parking est disponible, prévoyez d’arriver 15 min avant le début de la visite pour gravir tous les escaliers avant d’arriver à la grotte.

Infos pratiques :

  • Les réservations se font uniquement par téléphone : +34 677 610 500
  • Les heures de visites :
  • En Hiver
    • Jours ouvrables : 11h30, 13h00 et 16h00
    • Week-end et jours fériés : 11h00, 12h00, 13h00, 16h00 et 17h00
  •  En Été
    • Jours ouvrables : 10h30, 11h30, 13h00, 16h30 et 18h00
    • Week-end et jours fériés : 10h00, 11h00, 12h00, 13h00, 16h00, 17h00 et 18h00.

3-La fête du cheval à Jerez de la Frontera au Sud de l’Andalousie

L’Espagne a de forte tradition, ancrée au sein des populations, rendant une expérience pour celles qui ne connaissent pas, totalement incroyable. Découvrir l’Andalousie hors des sentiers battus ne se résume pas qu’à la visite des lieux, mais c’est aussi participer aux traditions locales. Et en Espagne ça ne manque pas !

La fête du cheval à Jerez de la Frontera est une célébration animée qui rend hommage à l’un des symboles les plus emblématiques de la région : le cheval andalou. Chaque année, cette fête attire des passionnés de chevaux du monde entier pour une série d’événements spectaculaires et festifs.

Au cœur de la fête se trouve le magnifique spectacle équestre, mettant en vedette des chevaux andalous magnifiquement entraînés et des cavaliers talentueux. Vous aurez l’occasion d’admirer des démonstrations de dressage, de monte et d’autres disciplines équestres traditionnelles, qui mettent en valeur la grâce et la puissance de ces magnifiques animaux.

Cette fêtes se célèbre tous les ans début mai

feria de caballo Jerez de la Frontera

4-Les alpujarras Almériennes

Les Alpujarras Almériennes sont une très belles récentes découvertes ! En général, quand on parle des Alpujarras , on pense à celle de la province de Grenade et ses villages connus comme Trevelez, la capitale du jambon Serrano. Là, il faut descendre en dessous de la Sierra Nevada, très proche de la mer Méditerranée et en contact avec le désert de Tabernas

Les villages à découvrir :

  • Laujar d’andarax
  • Paterna del Rio
  • Bayarcal
  • Fuente de victoria
andalousie hors des sentiers battus2
Village de Laroles

5- Antequera et le parque El Torcal

Nous avons visité plusieurs fois la ville d’Antequera, ce n’est pas un « pueblo blanco » comme on les connaît traditionnellement, c’est une assez grande ville, mais qui sonne comme un pueblo. L’ambiance y est très tranquille et il y a pas mal de choses à visiter. Il y a tout d’abord la Plaza del Portichuelo et , a Colegiata de Santa María la Mayor qui ont servi de scènes dans une série Netflix (Warrior Nun) et enfin son alcazabar.

Les vues depuis la haute ville sont superbes !

Et dans les environs, il ne faut pas manquer le parc El Torcal !

Les dolmens d’Antequera est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2016. Composé de trois monuments culturels et de deux monuments naturels, ce site renferme une nécropole mégalithique datant de plus de 6 500 ans.

Avec leur orientation unique, ces dolmens étaient jadis utilisés pour marquer les solstices d’hiver et d’été. Nous avons réalisé la plus petite randonnée dans le parc car nous étions avec les enfants. Mais celle-ci donne un excellent aperçu de ces roches spectaculaires. Nous avons même vue des boucs (regardez, il se cache dans les photos ci-dessous) ! c’était fou !

L’entrée au parc est gratuite. Nous vous recommandons d’y aller tôt le matin pour éviter la chaleur écrasante de la journée.

Infos pratiques :

  • Le centre d’accueil de Torcal Alto a des horaires d’ouverture :
    • Horaires d’hiver (novembre à mars) : 10h00 à 17h00
    • Horaires d’été (avril à octobre) : 10h00 à 19h00
    • Noël:
      • 24, 31 décembre et 5 janvier : 10h00 à 14h00
      • 25 décembre, 1er et 6 janvier : fermé
  • L’accès au parc n’a pas d’horaires
  • Parking à disposition
  • Visites guidées possible avec le centre d’accueil

6- Le Village del Rocio

Selon moi, c’est vraiment le plus beau et authentique village blanc d’Andalousie. L’Andalousie hors des sentiers battus, loin de la foule, c’est à El Rocio qu’il faut aller ! Ce village est hors du temps. Pas de rue bitumée, mais des routes de sables, des chevaux « garés » devant les maisons au lieu des voitures, bref, c’est endroit est dingue ! Nous y sommes allés 2 fois tellement nous avons aimé le lieu !

Les soirs d’été, la ville est animée, le flamenco sonne dans les bars, les gens danses. C’est fou cette ambiance. Les gens se promènent à cheval et prennent l’apéro à cheval aussi ! Tout est adapté pour ces monteurs du quotidien.

L’histoire de El Rocío remonte à des siècles, mais son apparence actuelle a été largement influencée par la Romería et la forte tradition équestre qui règne dans la région. Les maisons traditionnelles ont été maintenues pour accueillir les pèlerins et les visiteurs qui affluent vers le village lors des festivités religieuses.

Malgré l’évolution du temps, El Rocío est resté fidèle à ses racines, préservant son allure rustique et son ambiance authentique.

crédit photo : vivremadrid

7- Parc de Cabo de Gata

Pour ceux qui sont en recherche d’un paysage marin, rendez-vous à Le Cabo del Gata !

Le Cabo de Gata Níjar, géoparc de renommée mondiale et la plus grande zone protégée de la côte méditerranéenne, offre un cadre unique avec son climat exceptionnel et son sol d’origine volcanique. Sa diversité biologique, façonnée par les contrastes entre les milieux marins, côtiers et terrestres, en fait un véritable joyau naturel.

Les cinquante kilomètres de côte accidentée abritent des criques magnifiques telles que San José et Aguamarga, ainsi que des plages naturelles remarquables comme Mónsul et Los Genoveses. Des criques reculées comme Carnaje et Enmedio offrent des retraites tranquilles, tandis que les falaises spectaculaires de Punta de los Muertos et Mesa Roldán témoignent du passé volcanique de la région.

Les formations dunaires, qu’elles soient fossiles ou en mouvement, ajoutent à la diversité du paysage, avec des sites remarquables comme San Felipe de los Escullos et Las Amoladeras. Les environs des lacs salés et des Salinas del Cabo de Gata offrent un habitat privilégié pour une variété d’oiseaux, faisant de cet endroit un refuge exceptionnel pour la faune aviaire.

On vous recommande d’y passer plusieurs jours pour profiter de la diverstité du paysage qu’offre cette partie de l’Andalousie.

visiter l'Andalousie - Parc Cabo del gato
Parc Cabo del gato

8- Désert des Tabernas

Après les villages blancs, les parcs, les grottes, passons au désert ! L’Espagne possède plusieurs déserts dont celui des Tabernas que nous avons visité, en été ! C’était pas la meilleure idée du monde je vous l’accorde, nous n’avons pas exploré les profondeurs de ce désert à cause des températures. Nous avons emmené les enfants voir Fort Bravo, pour les fans de westerns c’est assez sympa à découvrir.

Parmi les itinéraires les plus appréciés, on trouve celui de Tabernas-Las Salinas, d’une distance de 20 kilomètres, passant par des sites comme la Rambla de Tabernas et l’oasis de Tabernas. Pour une alternative plus courte, un parcours de 5 kilomètres peut être fait en limitant la visite au boulevard et à l’oasis.

Si vous préférez explorer le désert en voiture, les options sont variées. Le circuit circulaire depuis Tabernas, d’une longueur de 80 kilomètres environ, vous emmène jusqu’à La Tetica de Bacares, un sommet à plus de 2 000 mètres d’altitude, avec la possibilité de prolonger le trajet jusqu’à la vallée d’Almanzora. Pour un itinéraire plus complet, le tour complet de Tabernas englobe les attractions touristiques et naturelles majeures de la région, comme les décors de films, les canyons et la ville de Sorbas.

Dans le désert de Tabernas, outre sa richesse biologique et géologique, vous pouvez découvrir des traces importantes de l’histoire humaine. Des lieux recommandés incluent la ville de Sorbas, l’espace naturel Yesos de Sorbas, le château de Tabernas et l’ermitage de Saint-Sébastien.

9- L’Andalousie hors des sentiers battus, c’est découvrir Séville pendant la Semana Santa !

Séville n’est pas hors des sentiers battus mais la visiter pendant la Semana Santa, c’est une expérience extraordinaire que je vous recommande fortemente. En revanche, pendant cette période, il est plus difficile de visiter les monuments. Beaucoup d’églises et de cathédrales ne sont pas accessibles pour cause de célébration. Donc il faut faire des choix, soit vous y aller pour vivre la Semana Santa ou soit pour visiter les monuments, les 2 sont difficillement compatibles sauf si vous restez plus longtemps sur place.

Alors pour vous expliquer : qu’est ce que la Semana Santa ?

La Semana Santa à Séville est l’une des célébrations religieuses les plus impressionnantes d’Espagne. Cette semaine sainte, qui précède Pâques, est marquée par une série de processions colorées et solennelles qui défilent dans les rues de la ville.

Chaque jour de la Semana Santa, des confréries (hermandades) organisent des processions pour commémorer la Passion du Christ. Les membres de ces confréries, vêtus de costumes traditionnels et portant des capuchons coniques, défilent dans les rues en portant de lourdes statues religieuses représentant les scènes de la Passion.

Les processions sont accompagnées de musique sacrée, de chants religieux et de la sonnerie des cloches, créant une atmosphère à la fois solennelle et émouvante. Les rues de Séville sont décorées avec des tapis de fleurs et des lanternes, ajoutant à la beauté et à la grandeur de l’événement. Il faut savoir qu’il est assez difficile de circuler dans les rues selon les horaires.

Chaque confrérie a son propre itinéraire et horaire de procession, et les processions peuvent durer plusieurs heures, se déroulant souvent jusqu’aux premières heures du matin. Les spectateurs se rassemblent le long des parcours pour assister au passage des processions et rendre hommage à leurs traditions religieuses.

La Semana Santa à Séville est non seulement une manifestation de dévotion religieuse, mais aussi une célébration de l’identité culturelle et historique de la ville.

10- Les cuevas de Guadix

Pour le dernier spot pour visiter l’Andalousie hors des sentiers battus, direction les cuevas de Guadalix.

Les cuevas de Guadix sont une merveille où l’histoire et la géologie se rencontrent pour créer un paysage fascinant. Nichées dans les collines escarpées de Guadix, ces habitations troglodytes offrent une expérience de voyage authentique.

Creusées à même la roche depuis des siècles, les cuevas ont été utilisées par différentes cultures à travers l’histoire, des Maures aux Romains en passant par les premiers habitants de la région. Aujourd’hui, certaines de ces grottes ont été modernisées pour offrir un confort contemporain, tandis que d’autres conservent encore leur aspect traditionnel, avec des intérieurs creusés à même la roche et des voûtes en terre cuite.

Se promener dans les rues étroites de Guadix, c’est comme remonter le temps, avec des maisons troglodytes qui semblent sortir directement des flancs des collines. Certaines cuevas ont été transformées en boutiques, en restaurants ou en hébergements touristiques, vous permettant de découvrir comment est la vie des locaux.

Mais c’est surtout la vue depuis le mirador de San Miguel qui vous laissera sans voix, offrant un panorama spectaculaire sur les cuevas et les paysages environnants. Avec leurs façades blanches contrastant avec la couleur ocre de la terre, les cuevas de Guadix sont une véritable merveille à découvrir.

cuevas de guadix- andalousie

J’espère que cet article vous aidera à découvrir l’Andalousie hors des sentiers battus !