Le désert des Bardenas, un décor de Far West surprenant

Visiter les Bardenas Reales
crédit photo : Vivre Madrid

Une envie de nature et de déconnexion ? Nous vous conseillons fortement le désert des Bardenas. C’est un parc naturel (déclaré réserve de Biosphère par l’UNESCO) surprenant. Un désert de 42 000 ha qui avec ces allures de Far West à l’américaine procure un dépaysement total. Un lieu exceptionnel que nous avons visité. Nous partageons nos expériences et nos recommandations.

Comment s’y rendre ?

Le désert des Bardenas n’est pas dans l’Ouest des Etats-Unies mais bel et bien en Espagne. Plus précisément, ce lieu incroyable se trouve dans la région de la Navarre, à environ 1h15 au sud de Pampelune.

  • Depuis Madrid : Au nord est de Madrid, en voiture, compter un peu moins de 4 heures.
  • En partant de Barcelone : A l’ouest de Barcelone, le désert des Bardenas est à un peu plus de 4 heures en voiture.
  • De France directement : Vous pouvez arriver en avion jusqu’à Pampelune, Saragosse ou encore Bilbao. Et ensuite louer une voiture.

La voiture reste le moyen le plus facile pour accéder au désert des Bardenas, vous pouvez en louer une sur Rentalcar depuis Barcelone ou Madrid.

Visiter les Bardenas réales Espagne
Crédit photo : vivre madrid

Un décor de Far West

Ce parc naturel désertique est composé de 3 parties bien distinctes. Les paysages magiques que l’on peut y admirer ont été sculptés avec les fortes rafales de vent qui traversent le parc, les fortes pluies et l’érosion des sols composés de sédiments. Les horaires de visites sont : 8h du matin jusqu’à une heure avant le coucher du soleil.

Les 3 zones:

  • La Blanca : C’est la partie centrale et la plus désertique avec des formations rocheuses impressionnantes et des ravins très abrupts emblématiques. Elle fait 170 km2. Elle se décompose en Blanca Baja et Blanca Alta. Vous y croiserez la célèbre Cheminée de fée Castil de tierra (Blanca Baja). Le sol y est plus blanc que dans les autres parties car il possède une forte teneur en sel.

C’est la partie la plus visitée car la plus impressionnante. L’entrée y est facile d’accès en passant par Arguedas. Vous pourrez vous arrêter en chemin par le centre d’informations des Bardenas.

  • La Negra : La partie sud constituée de collines, ravins profonds et hauts plateaux (point culminant 600 m d’altitude).
  • El Plano : A l’extrême nord, une zone plus verte où se trouvent des cultures car le relief est moins important même pratiquement plat. Vous y trouverez également un plan d’eau artificiel El Ferial.
Crédit photo: Vivre Madrid

Comment visiter le désert des Bardenas ?

Tout d’abord, sachez qu’il y a le centre d’informations touristiques des Bardenas sur une des routes pour accéder au parc : km 6 de la NA-8712.

Le parc possède plusieurs entrées, 5 au total, réparties sur l’ensemble des Bardenas Reales. Pour une carte détaillée des entrées c’est ici. La plus utilisée est celle non loin de Arguedas car elle fait rentrer directement dans la partie la plus impressionnante (La Blanca).

Une fois arrivé, tous les modes de visites sont possibles :

A vélo : Des chemins et des circuits sont prévus pour parcourir le parc en vélo et accéder aux différents endroits les plus remarquables. Dans les environs, vous avez la possibilité de louer des vélos avec ou sans guide. A titre indicatif niveau tarif, vous pouvez consulter le site de ce loueur. Pratique car le tarif comprend le transfert/ramassage à l’entrée du site. Il existe environ 10 itinéraires balisés. Vous pourrez vous procurer les cartes à l’office du tourisme des Bardenas indiqué ci-dessus ou sur ce site.

A pied : De même, des sentiers de randonnées balisés traversent le parc. Vous pouvez par exemple vous rendre en voiture à l’intérieur du parc et vous garer ensuite au départ des randonnées que vous souhaitez faire. Une carte répertoriant les différents itinéraires ici.

Motorisé (camping-car, voiture, moto…) : C’est tout à fait faisable mais il est impératif de respecter les routes prévues pour les voitures. N’oubliez pas, c’est un espace protégé. L’objectif du parc n’est pas de construire davantage d’accès pour les voitures. Il faut respecter les chemins proposés avec une vitesse maximale autorisée 40 km/h.

Personnellement, nous étions en voiture. En effet, avec des enfants en bas âge, ça reste le moyen le plus facile. Nous nous arrêtions ensuite pour faire des balades courtes à certains endroits.

Quelle que soit votre option, n’oubliez pas de prendre suffisamment d’eau et un petit casse-croûte, vous ne trouverez rien sur place !

La façon dont vous allez visiter cet endroit peut dépendre également de la météo…

Crédit photo : vivre madrid

Visite des Bardenas en 4X4

Si vous êtes frileux de vous y rendre avec votre propre voiture, peur de l’abimer ou de se perdre, vous pouvez opter pour les visites en 4X4. L’avantage c’est que vous pourrez aller dans des zones moins connues en toute sécurité. Le parcours : vous passerez par le Plano, le Castildetierra, la Bardena Blanca Alta et Baja, le Rallón et les Blanquizales de Pisquera, des endroits que vous observerez attentivement en faisant plusieurs arrêts.

Un très bon compromis. Activités non adaptée au moins de 12 ans. Tarif : 60€ pour 4 heures d’excursion. Infos et réservations.

Visiter les Bardenas Reales
Crédit photo: Vivre Madrid

Quand ?

Le temps est très variable selon la saison. Il peut y faire froid, grosses pluies, ou très très chaud.
Nous avons eu deux expériences différentes. Emilie y est allée en mai avec sa famille. Suite à de fortes pluies, le terrain était, à certains endroits, impraticable en voiture. Ils ont failli s’embourber à plusieurs reprises. Et en ce qui me concerne, nous y sommes allés fin septembre et il faisait encore très chaud ! Pas non plus comparable aux mois de juillet/août à priori car nous pouvions faire des balades à pied dans l’après-midi avec des jeunes enfants sans être complètement assommés par la chaleur.

Ce qu’il faut retenir pour choisir une date (même si d’une année sur l’autre, les choses ne sont pas exactement les mêmes bien sûr !) :

  • Attention à la pluie:

S’il pleut lorsque vous êtes dans le parc naturel ou s’il a plu très récemment, les visites à pied/vélo s’annoncent compliquées. En voiture, certaines routes seront fermées et attention vous pouvez vous retrouver vite embourbés.

Les périodes les plus sèches sont les mois de janvier, février, juillet et août. Et les périodes les plus humides : sont les mois de mars, avril, novembre et décembre.

  • Attention à la chaleur:

En été, il peut faire très chaud, voire trop chaud si vous n’êtes pas habitué. Difficile de faire de la randonnée avec plus de 35 degrés ou en tous les cas, pas forcément très agréable. Par ailleurs, en plus des températures élevées, il peut aussi y avoir des rafales de vent (le Cierzo). Ce vent augmente la sensation de sécheresse. En revanche, pas d’humidité ce qui n’aggrave pas le ressenti des températures.

Et les températures ne sont pas douces toute l’année. Il existe bien un hiver : des températures quelquefois en dessous de zéro. Avec le vent, il peut faire glacial mais il y a rarement de la neige.

En conclusion, les périodes idéales pour aller s’aventurer dans cet endroit surprenant sont plutôt :

  • septembre,
  • octobre,
  • mai (à priori c’est plutôt mieux qu’en avril niveau pluie mais faire attention il peut encore y a avoir des pluies brèves mais fortes, cf. l’expérience d’Emilie!),
  • juin,
  • janvier et février si vous n’êtes pas frileux.
Visiter les Bardenas Reales
Crédit photo: Vivre Madrid

Où se loger ? Trouver un hôtel proche des Bardenas.

Un hôtel familial avec une vue splendide :

Vraiment tout proche de l’entrée du parc (partie Bardena Negra) des Bardenas, on ne peut que vous recommander l’hôtel Santuario  de Sancho AbarcaNous l’avons testé toutes les  deux. Les chambres ne sont vraiment pas chères et elles sont grandes (40€ la nuit sans le petit-déjeuner sinon ajouter 5€ par personne). Elles sont sommaires, la déco assez rustique mais l’emplacement de l’hôtel est parfait et l’accueil est top. Si vous venez en famille, c’est très pratique, ils peuvent rajouter 2 lits d’appoints pour faire une chambre de 4 étant donné qu’elles sont très spacieuses (15 euros le lit d’appoint).

Certaines chambres ont une vue incroyable qui donne sur le parc des Bardenas Reales. Vous pourrez également profiter de cette vue unique en prenant l’apéro sur la terrasse devant l’hôtel. L’église baroque de la Virgen de Sancho qui jouxte l’hôtel apporte un vrai charme au lieu.

Quelques conseils d’organisation :

Etant donné que cet hôtel est assez reculé, à moins de prévoir votre « pique-nique » pour le soir, vous n’aurez pas d’autres choix que de dîner au restaurant de l’hôtel. La cuisine est simple et la salle très rustique mais cela fait parfaitement l’affaire. Ils nous ont même proposé de cuisiner spécialement des pâtes pour les enfants. Pareil pour le petit-déjeuner, nous vous conseillons de le réserver pour le prendre sur place (5€).

Nous n’avons pas testé mais a priori ils proposent des paniers repas à emporter pour le déjeuner. Nous le précisons car nous avons perdu un peu de temps à rejoindre la ville la plus proche pour faire quelques courses pour un pique-nique avant de revenir dans le parc des Bardenas.

A noter, l’accès à l’hôtel n’est pas évident. Pendant quelques kilomètres, il faut emprunter une route (plutôt un chemin) bien caillouteuse avec parfois des trous. C’est une route en lacets sur 6 km afin d’atteindre le sommet où se trouve l’hôtel. Mais rassurez-vous cela se fait bien et en vaut vraiment la peine ! Essayer d’arriver avant le coucher du soleil pour en profiter car c’est superbe.

visiter les bardenas
Crédit photo : vivre madrid – vue depuis l’hôtel: Santuario  de Sancho Abarca
Un hôtel design atypique :

Tout autre style, design et luxe : l’hôtel Aire de Bardenas. Nous ne l’avons pas testé mais il est assez connu. C’est une expérience à part entière, en plus de la visite du parc naturel. Evidemment, ce ne sont pas du tout les mêmes prix que l’hôtel que nous conseillons ci-dessus !

Un hôtel hors du commun, pas très loin d’une entrée du parc naturel des Bardenas. Il y a par exemple des chambres avec un jardin privé ou une baignoire en plein air. Les chambres donnent sur l’extérieur avec des baies vitrées. Vous pouvez même réserver une chambre « bulle » avec toit transparent pour avoir la sensation de dormir à la belle étoile…bref c’est vraiment un logement atypique. Si vous ne connaissez pas, n’hésitez pas à regarder quelques photos pour vous faire une idée.

Le restaurant de l’hôtel propose une carte élaborée avec les fruits et légumes du potager et les produits des alentours.

Pour plus d’idées d’hébergements autour de Bardenas, consulter notre article dédié : où dormir près des Bardenas?

Que faire dans les environs ?

Tudela

Cette ville est vraiment juste à côté, ça serait dommage de ne pas y faire un arrêt. La grande place, plaza de los Fueros, est parfaite pour faire une pause déjeuner. Vous pourrez laisser jouer les enfants et profiter de votre verre en terrasse ! C’est une ville réputée pour sa gastronomie car celle-ci met en avant les productions de la région dont notamment les légumes qui poussent sur la grande plaine. Avant ou après la pause, vous pouvez également aller faire un tour à la jolie cathédrale de Tudela. Beaucoup de voyageurs opte pour un hôtel à Tudela : voir l’offre d’hébergements.

Pampelune

Pas très loin des Bardenas, à un peu plus d’une heure, c’est une ville très sympa, particulièrement connue pour les fêtes de Saint Fermin qui ont lieu tous les ans (début juillet). La ville se remplit de milliers de personnes habillées en blanc avec une ceinture rouge. Les célèbres courses de taureaux dans les rues animent la ville pendant ces fêtes.

En deux jours, vous pourrez visiter Pampelune dont une partie est entourée de remparts. Balade sur les fortifications, visite de la cathédrale Santa María, une pause dans le parc Taconera avec ces cerfs et paons, le musée de l’Université de Navarre…Personnellement, nous y avons passé 3 nuits / 2 journées pleines. Nous étions avec des enfants, donc vraiment petit rythme et c’était parfait. Et nous avions trouvé un hébergement en plein centre sur Airbnb, mais vous pouvez trouvez toutes les hôtels de Pampelune ici.

La route du vin de Navarre

Autre option mais pas testée, pour découvrir la région de Navarre, se balader dans les vignes et visiter des Bodegas (caves à vin). Si vous souhaitez goûter plusieurs vins dans plusieurs bodegas, soyez prudent si vous êtes en voiture ! Vous pouvez également prévoir des activités autour du vin (par exemple, « vendanger en famille » en septembre/octobre et repartir avec son vin).

Trouvez plus d’inspiration pour vos prochains voyages en Espagne

Nous espérons que ces informations vous aideront à organiser votre séjour dans le désert des Bardenas Reales et à profiter au mieux de ces paysages incroyables. Aussi, sachez que dans le sud de l’Espagne, côté Andalousie, Il y a Fort Bravo, pour les amoureux des westerns mythiques.

Pour un séjour plus citadin (mais avec autant de chaleur en été!) nous vous conseillons vivement Séville. Une ville magnifique en Andalousie avec une ambiance très chaleureuse. Retrouvez notre guide complet.

Si vous passez proche de Madrid, n’hésitez pas à consulter nos 52 idées de sorties autour de Madrid.

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

Visiter les Bardenas Reales
Crédit photo: Vivre Madrid
Laisser un commentaire