Visiter La Graciosa : que faire et conseils

Visiter La Graciosa
Crédit photo : Vivre Madrid

Lors de notre séjour à Lanzarote, nous avons décidé de visiter La Graciosa pendant 2 jours. Cette toute petite île fut une belle surprise, un peu hors du temps, avec des paysages surprenants. Assez incroyable de penser qu’il y a quand même environ 700 habitants qui vivent à l’année sur ce petit morceau de terre au milieu de la mer. Nous vous expliquons ce que vous pouvez voir à La Graciosa, les choses à faire et toutes les informations pratiques pour organiser votre excursion ou séjour sur cette île au large de Lanzarote.

La carte de l’île de La Graciosa

Crédit image : Mapcarta

L’île de La Graciosa fait partie des îles des Canaries. Il n’y a pas de routes goudronnées sur cette île. Environ 700 habitants habitent à l’année dans le principal village de l’île, Caleta de Sebo. Il y a un second village moins accessible où il y a quelques maisons mais ce ne sont que des maisons secondaires. Certaines de ces maisons sont parfois disponibles à la location.

Cette île volcanique s’étend en longueur sur 8 km et 4 km en largeur. Au total, cela fait 27 km2. Elle fait partie de l’archipel Chinijo qui est composé également de 4 autres petites îles (inhabitées) et qui est un parc naturel (le parc naturel de l’archipel Chinijo).

Il s’agit bien sûr d’une île volcanique, avec 5 volcans principaux. Le point culminant de l’île correspond au volcan Agujas Grandes avec 266 mètres d’altitude.

Où prendre le bateau pour aller à La Graciosa ?

Crédit image : Vivre Madrid Orzola

Pour arriver à La Graciosa depuis Lanzarote, il n’y a qu’à traverser le détroit, l’Estrecho del Rio. Cela se fait en bateau depuis le port d’Orzola au nord de Lanzarote. Le trajet dure 25 minutes de trajet.

Deux compagnies opèrent et les traversées sont régulières toute l’année : Romero Lines et Biosphere Express. Les bateaux sont à peu près de même taille. Les horaires légèrement différents. Tarif adulte : 26 euros aller et retour. Pour le tarif enfant, les 2 compagnies proposent un prix légèrement différent à ce jour (1 euro de moins pour Biosphère). Le tarif est le même que ce soit un aller-retour dans la journée ou non.

Si vous venez jusqu’à Orzola en voiture, c’est très simple pour garer votre voiture avant de prendre le bateau. De nombreuses places de parking sont prévues (gratuit).

Visiter Lanzarote
Crédit photo : Vivre Madrid – La Graciosa

Comment se déplacer à La Graciosa ?

Les véhicules présents sur l’île sont soumis à une autorisation stricte. Vous ne pouvez pas vous rendre à La Graciosa avec votre voiture et pas de possibilité d’en louer une sur place.

A pied

Une façon très agréable de visiter l’île. Surtout si vous y restez plusieurs jours, c’est peut-être la meilleure façon de découvrir l’île.

En vélo

Sachez que les vélos sont autorisés sur les ferries qui se rendent à La Graciosa. Vous pouvez donc venir avec votre vélo si vous en avez un.

Si vous n’en avez pas, il y a plusieurs loueurs de vélos à Caleta de Sebo. Vous pouvez vous y rendre directement en descendant du bateau ou le réserver en amont.

Ces loueurs proposent des vélos adultes, vélos électriques, vélos pour enfants et pour les plus petits un système de barre qui permet d’accrocher les vélos des plus jeunes enfants afin de les tracter.

A savoir :

  • Les pistes sont plus ou moins sableuses, cela dépend des pistes ou tronçons de pistes.
  • Il peut y avoir du vent, un peu de vent à énormément de vent. Certaines pistes sont plus exposées que d’autres. Ce facteur peut s’avérer parfois plus embêtant que le premier. Le vent peut être contraignant, désagréable pour pédaler, avec des bourrasques de sable qui fouettent le visage…En famille, avec de jeunes enfants, c’est le facteur qui peut rendre les choses compliquées.
  • Les 4×4 empruntent parfois les mêmes pistes que les vélos. Il n’y en a pas tout le temps mais quelques passages. Pour les adultes, la cohabitation avec les 4×4 ne sera pas forcément agréable (pas mal de sable remué sur leur passage et parfois ils roulent assez vite) mais gérable. Pour les enfants, c’est un peu plus stressant car il faudra vérifier qu’ils restent bien sur le côté, etc. + le sable dans les yeux.

Il faut donc prendre ces éléments en compte pour faire votre choix mais le vélo reste un moyen très sympa pour se balader, surtout si vous n’avez qu’une journée. C’est le moyen le plus répandu sur l’île pour se déplacer.

En ce qui nous concerne, nous cumulions 2 enfants de 5 ans + beaucoup de vent, nous n’avons malheureusement pas pu/voulu louer des vélos alors que c’était notre plan de départ. Nous avons alterné une sortie en 4×4 pour aller plus loin et balades à pied.

Visiter La Graciosa
Crédit photo : Vivre Madrid

En taxi 4×4

Les 4×4 ce sont les taxis de l’île. Vous en verrez à la sortie du bateau. Les loueurs de vélos proposent en général aussi des contacts pour réserver un 4×4. Deux manières de les utiliser :

  • Pour faire un trajet tout simplement. Par exemple, vous faites l’aller à pied pour vous rendre sur un coin de l’île et vous ne souhaitez pas faire le retour à pied. Vous pouvez appeler un 4×4 pour qu’il vienne vous chercher.
  • Vous souhaitez faire un tour de l’île en 4×4. Cela dure environ 2h/3h. Le conducteur vous emmènera dans plusieurs coins de l’île, une boucle.

Avantages :

Si les conditions météorologiques sont compliquées et que vous êtes avec des enfants, cela vous permet de découvrir quand même l’île.

Si votre chauffeur/guide est sympa, vous apprendrez énormément de choses sur l’île et ses habitants.

Inconvénients :

Le temps est compté. Vous vous arrêterez sur chaque endroit visé mais vous ne pourrez pas en profiter autant de temps que vous le souhaitez. Par exemple, le chauffeur vous attendra 20 minutes le temps de découvrir la plage de Las Conchas mais pas 1h.

(Par ailleurs, bien sûr, ce n’est pas très écolo…).

Retour d’expérience : Le loueur de vélos ne nous a pas du tout conseillé de prendre des vélos avec les enfants car il y avait beaucoup de vent. Nous nous sommes rabattus sur cette option 4×4 à regret. Outre l’aspect environnemental bien sûr, c’était un peu dérangeant de ne pas pouvoir se balader autant de temps qu’on le souhaitait par exemple au village de Pedra Barba mais nous avons appris beaucoup de notre chauffeur qui était né sur l’île. Passionnant de l’écouter parler de l’évolution de l’île, de son parcours, des histoires de sa famille ou encore des habitants de l’île.

Visiter la Graciosa : Que faire et voir ?

C’est une micro îles mais étant donné que vous ne pouvez visiter l’île qu’en vélo ou à pied, tout prend un peu de temps ! (en 4×4 c’est possible aussi mais cela à un coût, pour une excursion ou des trajets ponctuels pourquoi pas).

Les principales choses à faire sont des balades et se baigner. Le village Caleta Sebo est atypique mais ne se visite pas vraiment. Vous pourrez parcourir les quelques rues sableuses pour louer un vélo, aller au restaurant ou faire des courses.

Les balades

Crédit photo : Vivre Madrid

Rejoindre Pedro Barba :

Au nord de l’île, à à 6 km de Caleta de Sebo se trouve Pedro Barba. Le nom de ce village vient du nom d’un aventurier qui s’était installé à cet endroit. Un micro village au charme fou, complètement reculé car il n’y a qu’une vingtaine de maisons, aucun commerce. Seule une piste sableuse mène à cet endroit (30 minutes en 4×4 environ) ou un sentier côtier (1h20 environ de marche) depuis Caleta Sebo.

Aller à la playa de la Cocina en passant par la playa Francesa

Un itinéraire simple, pas trop long, très belles plages, baignade facile et donc agréable aussi avec des enfants. C’est l’itinéraire classique pour les voyageurs qui viennent sur l’île pour une journée. Vous longez la côte en partant vers le sud. Il faut compter environ 40 minutes pour aller à la playa Francesa et 1h15 jusqu’à la playa Cocina qui jouxte la Montaña Amarilla.

En vélo ou à pied, la playa de Las Conchas

C’est une des plages emblématiques de l’île. Certains s’y rendront directement car les paysages sont spectaculaires. Attention toutefois, le sentier depuis Caleta Sebo (environ 6 km) est souvent davantage exposé aux vents. Comme c’est un peu plus loin que les plages citées précédemment, c’est intéressant de faire cet itinéraire en vélo. Vous pourrez accrocher votre vélo à l’emplacement réservé en arrivant. La plage est spectaculaire mais la baignade déconseillée en raison des courants.

La plage

Si vous êtes à la recherche de farniente au bord de la mer dans un environnement naturel, c’est une bonne destination. Les plages au sable fin et eaux transparentes vous attendent. L’eau est fraîche mais la baignade est agréable si vous n’êtes pas frileux. Autour de 18/19/20 degrés environ selon la période de l’année. Certaines plages sont abritées et invitent à la baignade, même pour les enfants. Si c’est un jour venteux, vous pourrez trouver un endroit abrité pour poser votre serviette. Cf. Paragraphe suivant.

Pour les plus sportifs, quelques activités nautiques peuvent être réservées comme du snorkeling couplé à du waterbike.

Se baigner à La Graciosa ?

Vous avez peut-être vu en photo des plages paradisiaques mais où il est en fait compliqué de s’y baigner.

Visiter La Graciosa Las Conchas
Crédit photo : Vivre Madrid

Un mot sur deux plages superbes mais où vous ne pouvez pas vraiment vous baigner : La playa de Las Conchas et playa Lambra. Les courants sont très forts, la baignade n’est pas conseillée que cela soit pour les adultes ou enfants. Nous ne sommes pas allés jusqu’à la playa Lambra, mais pour celle de Las Conchas, rien qu’en mettant les pieds dans l’eau, on pouvait sentir la force du courant.

Les plages agréables pour se baigner

  • Caleta de Sebo : Dans le village en face du port, il y a une petite plage. Ce n’est bien sûr pas celle qui propose un cadre grandiose mais avec de jeunes enfants et s’il n’y a pas trop de monde, cela reste agréable.
  • La playa del Salado : En sortant du village, direction le sud de l’île, c’est la 1ère plage que vous croiserez. Elle longe le sentier pour aller jusqu’à la célèbre plage suivante, Francesa. Cela permet d’avoir un endroit pas trop loin du village pour se baigner.
Visiter La Graciosa
Crédit photo : Vivre Madrid
  • La playa Francesa et Cocina : Les 2 meilleures plages de l’île pour la baignade. Elles sont relativement abritées du vent, eau sublime et sable fin. Décors tout autour spectaculaire avec notamment la Montaña Amarilla.
Visiter La Graciosa
Crédit photo : Vivre Madrid
  • La petite plage du village Pedro Barba : Bien encastrée et donc protégée, cette petite crique est très tranquille. Les voyageurs se rendent rarement jusqu’au 2ème village de l’île. Vous aurez une tranquillité absolue et une eau idéale pour la baignade des enfants. Un endroit ultra charmant mais la plage n’a tout de même pas le côté paradisiaque des deux plages précédentes. Pour vous y rendre, cf. le paragraphe sur les balades.

Où dormir à La Graciosa ?

Caleta de Sebo

C’est à Caleta de Sebo que vous trouverez la plupart des offres d’hébergements.

Nous avions réservé un appartement, Apartamento Cuesta del salado. Bon rapport qualité prix. Le plus était le balcon avec la vue sur le désert. Nous étions dans la dernière rue du village. Cette vue avec rien à l’horizon à part les dunes de sable était particulièrement impressionnante.

Pedro Barba

Il est également possible de dormir au 2ème village de l’île, Pedro Barba. Sur la vingtaine de maisons du village, quelques unes peuvent se louer. Comme par exemple cette très grande et belle villa ou ce studio.

Vous pourrez profitez de plage et des balades aux alentours. N’oubliez pas qu’il faut prévoir nourriture et eau en conséquence car il n’y a aucun commerce. Un endroit hyper charmant, reculé et calme mais qui demande un peu d’organisation pour s’y rendre.

Il n’y a plus d’habitant à l’année à Pedro Barba, il ne s’agit que de maisons secondaires.

Visiter La Graciosa
Crédit photo : Vivre Madrid – Pedro Barba

Où manger à La Graciosa ?

Au restaurant

Il y a plusieurs restaurants sur l’île et tous se trouvent à Caleta de Sebo.

Nous avons testé le tout petit restaurant/bar, en bord de mer K’Alegranza Bar. Un régal ! Fruits de mer, poissons frais directement préparés par la propriétaire. Les croquettes de poissons étaient une très bonnes surprises. Quelques tables en terrasse et très peu à l’intérieur.

Pour le soir, le restaurant Casa Enriqueta était très bien aussi. Poissons frais, fruits de mer, arroz…Service et cadre agréable.

Les cafés restaurants le long du port sont agréables pour boire un verre et observer l’animation des bateaux. Pour déjeuner ou diner, nous vous conseillons de vous balader dans les rues du village, il y a plus de restaurants que ce que l’on peut penser.

Faire des courses

Vous ne pouvez faire des courses qu’au village principal, Caleta de Sebo. Lors de notre passage, il y avait 3 petits commerces. Vous y trouverez un peu de tout, suffisant pour le quotidien mais pas de quoi faire un repas gastronomique non plus. Nous vous conseillons de vérifier les horaires d’ouverture mais lors de notre passage, nous n’avons pas eu de problème pour faire les courses à notre arrivée un dimanche en fin de journée.

Excursion depuis Lanzarote : Réserver votre billet pour le transfert en ferry : Orzola <> Caleta de Sebo.

Alice.

Laisser un commentaire