Voyage aux îles Cies en Espagne : guide pratique

Visiter les îles Cies
Crédit photo : Vivre Madrid

Les îles Cies sont plutôt peu connues. Lorsque l’on fait référence aux îles espagnoles, on pense évidemment davantage aux îles Baléares comme Minorque ou encore aux îles Canaries comme Tenerife. Petites îles au large de la côte galicienne en Espagne, elles n’en sont pas moins spectaculaires et paradisiaques. Vous pouvez vous y rendre pour la journée ou sur plusieurs jours afin de vous aventurer tranquillement sur cet archipel déclaré Réserves Naturelles en 1980. Les modalités pour s’y rendre sont un peu spécifiques car le nombre de visiteurs est limité et contrôlé à certaines périodes de l’année.

  • Nous vous expliquons quelles sont les démarches pour vous y rendre ainsi que concrètement comment cela se passe une fois arrivé sur les îles Cies :
  • Toutes les informations pratiques qui pourraient vous être utiles (eau, gestion des déchets, électricité…).
  • Comment sont les plages,
  • Que faire comme randonnées,
  • Des infos sur le camping que nous avons testé
  • Y a-t-il des endroits pour manger un morceau…

Les îles Cies, comment s’y rendre ?

Visiter les îles Cies
Crédit photo : Google Map

Les îles Cies font partie de la communauté autonome de Galice. Il y a 3 îles dont 2 reliées par un banc de sable mais aussi un passage en pierre (brise-lame artificiel). La 3ème, San Martiño, vous ne pourrez vous y rendre que si vous avez/louez un bateau. Nous évoquons dans cet article les 2 îles (qui paraissent réellement qu’une seule et même île en fait) accessibles en ferry depuis la côte galicienne : Monteagudo et Do Faro.

Sachez également que les îles Cies appartiennent au Parc National des Îles Atlantiques de Galice qui regroupent aussi les îles Ons, l’île de Sálvora et celle de Cortegada. L’île Ons est également accessible en ferry et il y a également un camping. Pour l’île de Sálvora, il y a quelques bateaux qui proposent des excursions pour la journée ou des excursions couplées avec l’île Ons.

Revenons aux îles Cies. Pour vous y rendre il faudra donc prendre un ferry depuis la côte galicienne. Plusieurs ports proposent des départs : traversées depuis Vigo (45 minutes de traversée), depuis Cangas (1h15), depuis Baiona, Sanxenxo ou Portonovo. Depuis Vigo, les trajets sont nombreux.

Visiter les îles Cies
Crédit photo : Vivre Madrid – Départ de Vigo

Demande d’autorisation

En période de forte affluence, c’est à dire à Pâques et à partir du 15 mai jusqu’à mi-septembre, le nombre de visiteurs sur les îles est contrôlé/limité. Ainsi, avant toute chose, c’est à dire avant de prendre son billet de bateau pour la traversée, il faut faire une demande d’autorisation pour se rendre sur les îles. Si vous réservez au camping, la demande sera faite automatiquement par le camping.

Lien pour faire la demande à la Xunta de Galicia : solicitud de autorización islas Cies.

Traversée en bateau

En période d’affluence contrôlée, vous ne pouvez réserver votre traversée en ferry qu’une fois seulement que vous avez reçu votre numéro d’autorisation. Il faudra alors le renseigner lors de l’achat de votre billet de bateau.

Plusieurs sites vous permettent de réserver vos places : Civitatis propose des traversées aux mêmes prix que si vous passez par la compagnie de ferry directement. Ex : depuis Vigo, 18 euros pour un adulte, 10 euros pour les enfants entre 5 et 12 ans, gratuit pour les enfants de moins de 5 enfants. L’avantage par ailleurs est que la demande d’autorisation de la Xunta de Galicia pour accéder aux Îles Cies se fait automatiquement en même temps.

Vous pouvez passer sinon directement par les compagnies de ferry comme Mar de Ons.

Hors période estivale et pâques, il n’y a pas forcément de traversées pour se rendre sur les îles Cies ou seulement les weekends. C’est à partir de Vigo que vous aurez le plus de possibilités.

Infos pratiques

  • Vous rejoignez le bateau en voiture, où se garer ? A Vigo, vous n’aurez que des parkings payants sauf si vous vous éloignez vraiment de la zone d’embarquement. Le parking du centre commercial A Laxe se situe vraiment très près du départ en bateau, compter 20€ pour 24h. Une bonne alternative, si vous êtes avec des enfants et chargés en matériel, parasol, tente, bouteilles d’eau…
  • En parlant d’eau : l’eau n’est pas potable sur l’île. Vous devrez donc acheter de l’eau dans les cafétérias sur place (relativement cher) ou prévoir l’eau nécessaire pour votre journée. Pour les plus longs séjours avec une ou plusieurs nuits au camping, la plupart des visiteurs arrivent avec un/des bidon(s) de 5L.
  • Déchets : il n’y a pas de poubelles sur l’île, vous devez gérer vos déchets et repartir avec. Il faut donc prévoir un sac dédié pour mettre vos déchets tout au long de votre séjour.
  • Electricité : Si vous restez au camping, prévoir une lampe de poche. Il y a une cabane à l’entrée dédiée pour recharger les téléphones ou autre appareils électroniques. Sinon à la cafétéria du camping il y a des places avec des prises. Vous les repérerez facilement avec les jeunes agglutinés en fin de journée !
  • Même en juillet/août, en fin de journée il fait souvent frais/froid. Prévoir des pulls.
  • Parasol, tout dépend de la météo prévue ! Si au dernier moment, vous voulez vous équiper il y a des vendeurs « à la sauvette » qui en vendent.

Que faire ?

Ce sont des petites îles mais il y a de quoi faire. Tout dépend de la météo. S’il fait beau, pour profiter des plages et des randonnées 2 à 3 jours est idéal.

Les plages

La zone maritime des îles forme un des écosystèmes les plus riches de la côte galicienne avec d’importante forêt d’algues brunes et de coraux. Sur les falaises qui sont exposée à la forte houle il y a des pouces-pieds et des moules. Dans la partie sous-marine, qui est très rocailleuse, on peut trouver des araignées de mer, des homards et des poulpes.

Crédit photo : Vivre Madrid – Plage Rodas

Les plages sont somptueuses, paradisiaques, sauvages…tout y est…sauf la température de l’eau ! Plus que fraîche, glaciale. Sachant que nous y étions en plein mois d’août et que nous ne sommes pas du tout mais pas du tout frileux quand il s’agit de se baigner. Là, c’était vraiment un challenge. Défi relevé bien sûr, mais pas évident de faire du snorkeling sans être équipé d’une combinaison. Si vous avez des enfants ou pour vous même, et si vous n’avez pas peur de vous encombrer davantage pour votre venue sur les îles Cies (on n’est pas forcément à ça prèsaprès la tente, bidon d’eau, pique-nique, sac de couchage…!), n’hésitez pas à prendre une petite combinaison si vous avez ça en stock ou shorty de plongée, vous serez au top!

NB: Si vous logez au camping, ils proposent des sorties snorkeling en combi.

Mais à part ça, les plages sont incroyables avec des eaux cristallines et du sable blanc et fin.

  • La plage de Rodas est la plus grande et relie deux des trois îles (Monteagudo et Faro). Elle commence au niveau de l’embarcadère.
  • La plage de Figueiras avec en arrière-plan les pins très hauts qui apportent un peu d’ombre à certains moment de la journée. On peut lire sur certains guides que c’est une plage fréquentée par les nudistes mais nous n’en avons croisé aucun. Elle est sur le chemin des randonnées « Alto do Principe » ou « Faro do Peito ».
  • Il y a ensuite des plages plus petites comme celle de Bolos qui est vraiment dans la continuité de la plage de Rodas et aussi des petites criques comme Grande de Muxieiro.
Crédit photo : Vivre Madrid – Criques Grande de Muxieiro

En arrivant sur l’île, vous trouverez un centre d’informations avec une carte détaillée des plages et randonnées.

Les randonnées

La flore des îles est très boisée avec majoritairement des pin et des eucalyptus, mais il y a aussi des espèces endémiques et plus rares qui ne se trouvent que dans ce milieu (dunes et falaises) comme l’Herba de Namorar (herbe de l’amour) ou la Camariña (Corema album).

Par ailleurs, le cormoran huppé est l’une des espèces qui vit dans cet archipel. Vous croiserez également la plus grande colonie de mouettes tridactyles du monde et avec d’autres espèces telles que les mouettes noires, les guillemots ibériques ou les pétrels communs.

Il y a 4 sentiers plus ou moins long et qui sont très bien signalés. Ils valent tous le coup.

  • Faro de Cies : Le plus connu et le plus long est celui qui mène au phare principal des îles Cies avec une montée en zig zag sur la fin. Vous aurez une vue remarquable sur les 3 îles Cies. 7,5 km aller et retour.
  • Faro da Porta : 5,2 km, plus facile que le précédent. Belle vue sur l’île de San Martiño.
  • Alto do Principe : Le plus court, 3 km et le plus à l’ombre.
  • Faro do Peito : 5,6 km alller et retour avec une vue sur l’archipel d’Ons au nord.

Le camping

Les îles Cies guide pratique
Crédit photo : Vivre Madrid – Vue sur le camping

2 options pour loger au camping :

  • avec sa propre tente (budget beaucoup plus faible)
  • avec la location d’une tente canadienne et des lits de camp à l’intérieur : draps et oreillers inclus, à vous d’apporter les sacs de couchage. En haute saison, ce n’est pas peu cher mais confortable et pratique lorsqu’on voyage avec des enfants.

Les douches communes fonctionnent avec un jeton si vous souhaitez de l’eau chaude. 1 jeton par personne/jour compris dans la résa.

L’île est petite donc le camping plutôt ramassé. Pas beaucoup d’espace entre les tentes que cela soit pour la zone avec les tentes à louer ou la zone pour poser sa propre tente. J’imagine que les connaisseurs et habitués réservent en avance la première ligne avec une vue directe sur la mer ! En août, beaucoup de monde sur le camping. Mais l’idée est de vadrouiller toute la journée sur l’île et si vous ne restez que 1 à 3 nuits, la promiscuité importe peu et il faut dire que la nuit/soirée le silence est bien respecté.

Les + du camping :

  • des sorties snorkeling sont organisées, visites guidées, observation des étoiles…
  • en famille : il y a une zone réservée pour les enfants avec des moniteurs pour animer. Top ! Vous pouvez prendre un verre pendant que vos enfants font un jeu. Au final, il n’y a pas tant de familles que ça sur l’île donc le « club enfants » n’est pas saturé.
  • en famille : le camping propose une projection d’un film à la belle étoile avec une programmation adaptée pour les enfants. N’hésitez pas à vous munir de vos sacs de couchage. Avec un peu de chance vous verrez des étoiles filantes en même temps, magique !
  • Le restaurant du camping est parfait.
  • Il y a une boutique pour acheter l’essentiel, si besoin.

Alternatives pour se loger : un hébergement dans la province de Pontevedra à Vigo, Cangas… Vous pourrez prendre facilement le bateau pour vous rendre sur les îles Cies pour la journée.

Les restaurants

Il y a 3 restaurants sur les îles Cies.

  • Un restaurant/cafétéria à côté de l’embarcadère : le restaurant Rodas. Pratique pour prendre quelque chose en arrivant ou avant de reprendre le bateau.
  • Le restaurant Serafín : le plus au sud de l’île. A quelques minutes à pied du camping.
  • et un autre restaurant au camping : Tapería Illas Cíes. Nous avons seulement testé celui-ci avec une jolie terrasse sur l’herbe pour prendre un verre avec une vue magnifique, une partie cafétéria en self-service et une partie davantage « restaurant ». Nous avons testé le self et la partie « restaurant ». Très bons poissons et fruits de mer selon les arrivages. Attention pour le self, aux heures de pointe, il y a la queue. Le mieux est de viser l’ouverture pour le self ou le restaurant.

Nous espérons que vous en savez davantage sur ces îles méconnues d’Espagne. Après un road trip le long de la côté nord de l’Espagne, cela peut être un bel objectif pour terminer en beauté votre séjour.

Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

Laisser un commentaire