Quartier de la Latina : que voir, que faire ? Guide complet

visites guidées en français de Madrid
Crédit photo : Vivre Madrid

Le quartier Latina à Madrid est un véritable trésor pour tous ceux qui cherchent à découvrir le cœur authentique de la capitale espagnole. Avec ses ruelles étroites, ses places animées et son histoire riche, la Latina incarne parfaitement le charme madrilène. Si vous prévoyez de visiter Madrid ou si vous souhaitez en savoir plus sur ses secrets bien gardés, plongez dans l’univers du quartier Latina de Madrid et laissez-vous séduire par ses mille et une merveilles. Nous vous proposons un article complet pour découvrir les trésors de ce quartier.

Pourquoi la Latina, s’appelle ainsi, un peu d’histoire

Le quartier de La Latina tire son nom intrigant de l’écrivaine Beatriz Galindo, souvent surnommée « La Latina » au XVe siècle. Éminente figure littéraire de son époque, elle a joué le rôle de préceptrice pour la reine Isabel La Católica et ses descendants. Avec l’aide de son époux, elle a établi un hôpital à la Plaza de la Cebada, près de la rue Toledo, qui porte désormais le nom d’hôpital de La Latina.

Ce quartier, au charme médiéval indéniable, se distingue par ses rues étroites et sinueuses. En se promenant, on découvre de petits palais cachés, des places charmantes et même un jardin secret. Autrefois, une partie du quartier se situait hors des remparts de la ville, dans les faubourgs madrilènes. C’était un lieu privilégié pour les marchands qui y venaient vendre leurs biens. Une petite astuce pour les voyageurs : les noms des rues et des places, comme la place de l’orge ou la place de la paille, font souvent allusion aux marchandises qui y étaient autrefois échangées.

Vous pouvez connaitre toute l’histoire de ce quartier, nous vous proposons différentes visites guidées avec nos guides partenaire francophones :

Que voir, que faire dans le quartier de la Latina ?

Le quartier de La Latina à Madrid est riche en lieux d’intérêt, en ambiance et en activité. Voici une liste non exhaustive des choses à voir et à faire dans ce quartier emblématique :

Le Marché du Rastro

El Rastro est bien plus qu’un simple marché aux puces : c’est une institution madrilène, un rendez-vous incontournable pour les locaux comme pour les touristes. Situé dans le quartier de La Latina, son épicentre est la rue Ribera de Curtidores mais ce marché s’étend sur plusieurs rues et se tient tous les dimanches matins.

Dès l’aube, les étals se déploient, offrant une incroyable variété d’objets. Des antiquités rares aux vêtements vintage, en passant par des objets d’art, des bijoux, des livres d’occasion et des disques vinyles, il y a littéralement de tout. Les chineurs y trouveront leur bonheur, dénichant des trésors cachés parmi les étals.

Après avoir parcouru le marché, nombreux sont ceux qui se dirigent vers les bars et cafés avoisinants pour déguster des tapas et des boissons, prolongeant ainsi l’expérience du Rastro. Visiter ce marché, c’est embrasser une partie authentique de la culture madrilène, un mélange de tradition, de commerce et de convivialité.

Le rasto se déroule de 9H à 15H.

rastro Madrid quartier la Latina

Basilique San Francisco el Grande

Un magnifique exemple d’architecture néoclassique avec une impressionnante coupole.

La Basilique San Francisco el Grande est l’une des églises les plus emblématiques de Madrid. Située dans le quartier de La Latina, elle est facilement reconnaissable à sa majestueuse coupole, l’une des plus grandes d’Europe. Son architecture néoclassique est l’œuvre de Francisco Cabezas, qui a commencé la construction en 1761, suivie de Antonio Pló et Francesco Sabatini, qui ont apporté des modifications au projet initial.

L’intérieur de la basilique est tout aussi impressionnant. Les fresques qui ornent la coupole, réalisées par des artistes du calibre de Francisco Goya et Bernardino Montañés, offrent une vision céleste et sont parmi les plus précieuses de l’art religieux espagnol.

La basilique se compose de six chapelles, dédiées à différents saints et ornementées de magnifiques tableaux. Parmi ces œuvres, on peut notamment admirer des créations de Zurbarán, Velázquez et bien d’autres.

Mais au-delà de son importance artistique, San Francisco el Grande est également un lieu de recueillement et de spiritualité. De nombreux Madrilènes et voyageurs viennent ici pour s’imprégner de son atmosphère paisible et solennelle, loin de l’agitation de la ville.

Le jardin attenant à la basilique offre un espace de tranquillité, avec des bancs où l’on peut s’asseoir et admirer la splendeur du monument. Lors de la visite, il ne faut pas manquer d’observer la façade extérieure, ornée de sculptures de saints et de figures religieuses qui ajoutent à la grandeur de cet édifice.

Adresse : C. San Buenaventura, 1,

Visites guidées en espagnol : Du mardi au vendredi, des visites guidées sont disponibles.

Tarifs : Individuel : 5 € – Groupes, retraités, étudiants et personnes handicapées : 3 €

>Jeudi : gratuit

Visiter Madrid comme un local avec nos guides uniques à télécharger !

visuel visiter Madrid En famille
visuel ebook boutique
guide meilleur restaurants madrid

La muraille arabe

Vestige de l’époque où Madrid était sous domination musulmane, cette muraille est un morceau d’histoire à ne pas manquer. La muraille arabe de Madrid, datant des VIIIe et IXe siècles, est un vestige historique crucial de l’époque où la ville était nommée « Mayrit » sous la domination maure.

Initialement érigée pour protéger la forteresse sur l’actuel site du Palais Royal, ses vestiges peuvent aujourd’hui être admirés près de la cathédrale de l’Almudena, notamment dans le Parque del Emir Mohamed I.

Bien qu’il ne reste qu’une petite portion de cette fortification en terre tassée, elle témoigne de l’héritage islamique de Madrid et de ses origines fondatrices.

muraille arabe Madrid- quartier La Latina

Basílica pontificia de San Miguel du quartier La Latina

La Basílica Pontificia de San Miguel est un chef-d’œuvre architectural du baroque érigé entre 1739 et 1745. Conçue par Santiago Bonavía, sa façade distinctive et son intérieur richement décoré la distinguent. En tant que basílica pontificia, elle détient un statut spécial au sein de l’Église catholique. Proche d’autres attractions madrilènes comme la Plaza Mayor, cette basilique est à la fois un lieu de culte et un témoin de l’histoire artistique de Madrid.

En période de Noël, vous pouvez venir admirer sa belle crèche !

Adresse : C. de San Justo, 4,

Crèche basilique San Miguel

Les parcs et Jardins

Niché au cœur du quartier historique de La Latina à Madrid, se trouvent deux havres de paix méconnus du grand public : les Jardins de Las Vistillas et le Jardín del Príncipe de Anglona.

Les Jardins de Las Vistillas offrent une parenthèse de tranquillité avec une vue panoramique impressionnante sur l’ouest de Madrid, notamment sur la cathédrale de l’Almudena et le Palais Royal. Lors des festivités de San Isidro, patron de la ville, ce jardin se transforme, vibrante de couleurs et de musiques, accueillant des concerts et des danseurs en costumes traditionnels.

À quelques pas de là, caché derrière des murs imposants, se trouve le Jardín del Príncipe de Anglona, un exemple parfait d’un jardin noble madrilène du XVIIIe siècle. Sa conception, à la fois simple et élégante, démontre la fusion de styles : des touches de jardin romantique anglais mêlées à des éléments de jardin traditionnel espagnol. Ce petit espace est un témoignage précieux de l’histoire du jardinage à Madrid, avec ses allées pavées, ses haies parfaitement taillées et sa pergola ombragée, offrant un refuge paisible loin de l’agitation de la ville.

Idéal pour faire une pause fraicheur en été entre 2 visites !

visites guidées en français de Madrid- quartier La Latina
Crédit photo : Vivre Madrid (Jardín del Príncipe de Anglona)

Les spectacles de Flamenco dans le quartier de la Latina

Le quartier de la Latina est un quartier animé pour sortir le soir ! Vous y découvrirez de nombreux spectacles de flamenco. Voici la liste :

  • Corral de la Morerìa : L’un des plus connus de Madrid. À partir de 49€ – – Billets en ligne ici


Les musées de la Latina à ne pas manquer

Le quartier de La Latina, à Madrid, est surtout connu pour ses bars à tapas, ses places animées et son riche patrimoine historique. Bien que ce ne soit pas le quartier le plus célèbre de Madrid en termes de grands musées, il y a tout de même quelques sites culturels et musées intéressants à visiter :

Le musée de la San Isidro

Le Museo San Isidro – Los Orígenes de Madrid offre une fenêtre captivante sur les racines historiques de la capitale espagnole. Ce musée est dédié à l’histoire de Madrid, retracée depuis ses premiers peuplements jusqu’à l’époque moderne. À travers une collection impressionnante d’objets archéologiques, de maquettes et de reconstructions, vous peuvez découvrir comment Madrid est passée d’un simple établissement à la métropole dynamique qu’elle est aujourd’hui.

L’une des pièces maîtresses du musée est la représentation des vestiges de l’ancien Madrid islamique. En plus de son riche contenu, le musée est également un hommage à San Isidro Labrador, le saint patron de Madrid, avec des expositions dédiées à sa vie et à sa légende. Vous pouvez relire notre article complet sur le musée de la San Isidro.

L’entrée est gratuite.

Adresse : Pl. de San Andrés, 2,

musée San isidro Madrid
Crédit photo : Vivre Madrid

Centro Culturel de la Corrala

La Corrala tire son nom des « corrales », qui étaient des cours communes traditionnelles autour desquelles étaient construits des logements à plusieurs étages. Ces structures étaient typiques de Madrid et d’autres villes espagnoles à partir du Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle.

L’espace abrite une série d’expositions temporaires, souvent liées à des thèmes sociaux, historiques ou ethnographiques. Il s’agit de valoriser, diffuser et promouvoir la recherche en sciences humaines et sociales réalisée à l’UAM, tout en la rapprochant du grand public.

En plus des expositions, La Corrala organise également des conférences, des ateliers, des projections et d’autres activités culturelles pour les étudiants, les chercheurs et le grand public. C’est un lieu où la tradition madrilène rencontre la recherche académique contemporaine, faisant de La Corrala un espace unique dans le paysage culturel de Madrid.

Adresse : Calle Carlos Arniches 3 y 5,

centre cultural corrala quartier la Latina

Festivités Locales à ne pas manquer à la Latina

Le quartier de La Latina à Madrid est un véritable épicentre de traditions et de festivités. Au cœur de ces célébrations, on trouve la fête de San Cayetano, San Lorenzo, La Paloma, et bien sûr, la très attendue Fiesta de San Isidro, le saint patron de Madrid.

Chaque année, vers la mi-mai, la Fiesta de San Isidro transforme la ville en un spectacle de traditions, de musique et de danse. Les madrilènes, vêtus du costume traditionnel de « chulapo » et « chulapa », se rendent en procession à la prairie de San Isidro pour rendre hommage au saint. C’est également l’occasion de déguster les délicieuses « rosquillas », des beignets traditionnels de cette fête.

Dans La Latina, les places, notamment la Plaza de la Paja et la Plaza de la Cebada, s’animent particulièrement pendant cette période. Les rues du quartier résonnent au son du chotis, une danse traditionnelle madrilène, et les bars et les tavernes débordent de vie, accueillant habitants et voyagaeurs venus célébrer cette fête emblématique.

Ces festivités, combinées à celles de San Cayetano, San Lorenzo et La Paloma en août, font de La Latina un point focal des traditions madrilènes, reflétant l’esprit vibrant et dynamique de ce quartier historique.

Madrid en août fêtes traditionnelles- quartier La Latina

Nos bonnes adresses dans le quartier La Latina

Le quartir de la Latina est le quartier pour sortir le soir et manger dans tapas! Il existe de nomberuses adresses. En voici quelques unes qu’on adore.

Les places

La Latina regorge de places charmantes comme la Plaza de la Paja et la Plaza de la Cebada, puerta cerrada. Ce sont des endroits parfaits pour se détendre et prendre un verre en terrasse.

Les tavernes et bars à tapas du quartier La Latina

Le quartier est renommé pour ses établissements où l’on peut déguster d’authentiques tapas madrilènes. Parmi eux, Casa Lucas et El Viajero (avec sa terrasse) sont particulièrement populaires.

On aime beaucoup le Restaurant Revuelta , une petite adresse où l’on mange des excellents tapas. Sa spécialité, le Beignet de Bacalao (10 C. de Cuchilleros)! A tomber !

Si vous cherchez un restaurant plus traditionnel, on vous recommande La Posada de la Villa. Il propose des tapas et des plats espagnols classiques, tels que la paella et la tortilla española dans un cadre historique.

Pour une proposition plus élégante et raffiné, on vous recommande le Metro Bistro (c. Imperial,) à 2 pas de la Plaza Mayor.

La Cava Baja et la Cava Alta: Ces deux rues sont le cœur battant de La Latina, pleines de bars, restaurants et de l’effervescence typique de Madrid. vous devrez trouver votre bonheur !

Où dormir à La Latina ?

Pour dormir au coeur de la LAtina, il faudra penser à augementer son budget. Ce n’est pas un quartier bon marché en revanche cela vous permets d’eêtre au coeur de la Ville et de pouvoir sortir sans prendre le métro.

Voici une sélection

  • L&H Latina Selection : Cet hébergement situé au coeur de la Latina propose des studios et des appartements. Infos et tarifs ici
  • Porcel Ganivet : L’hôtel qui est encore sous la barre des 100€ la nuit. Son plus, la piscine sur son toit-terrasse. Infos et Tarifs ici
  • Cozy Loft – Royal Palace : pour ceux qui veulent du cachet ! Tarifs et dispos ici.

guide hôtels madrid

j’espère que cet article complet sur le quartier de la Latina vous aidera à préparer votre voyage.

Emilie

Laisser un commentaire