S’installer à Madrid, par où commencer en arrivant

Bons plans à Madrid
Crédit photo : Canva

Votre projet d’installation n’est plus un projet, vous voilà bel et bien embarqué dans une nouvelle aventure, une nouvelle page de votre vie commence à Madrid. Les premiers jours et mois sont toujours un peu déroutants. Alors s’installer à Madrid, par où commencer en arrivant ? Nous vous proposons quelques pistes pour vous aiguiller dans cette installation une fois arrivé à Madrid :

1- Tenir le cap pour finaliser le marathon administratif

2- Professionnellement, comment ça se passe. Différents scénarios.

3- S’installer à Madrid : trouver des repères rassurants au milieu de ce nouvel environnement

4- Faire de nouvelles connaissances

5- Aller à la découverte de votre nouveau terrain de jeu : Madrid et les environs

A priori, la case logement de votre ‘to do list’ est cochée. Les cartons, peut-être pas encore déballés totalement mais vous êtes arrivé à Madrid, prêt à vous installer concrètement. Pour ceux qui ont préféré chercher un logement une fois arrivé à Madrid, n’oubliez pas que vous pouvez louer un appartement meublé pendant cette période de transition. Une option intéressante lorsque l’on pense que cela peut durer un peu et très pratique en famille. En attendant, un garde-meuble peut accueillir vos meubles.

1- Tenir le cap pour finaliser le marathon administratif

Vous avez donc une adresse, votre résidence principale est en Espagne, vous pouvez démarrer concrètement les démarches administratives. Nous abordons ces sujets dans différents articles pour s’installer à Madrid donc vous ne trouverez qu’une liste avec des explications succinctes ci-dessous. N’hésitez pas à cliquer sur les liens pour avoir toutes les informations.

  • L’empadronamiento > indispensable pour réaliser les démarches.
  • Le NIE > la fameuse carte pour les résidents étrangers. Un numéro que vous utiliserez tout le temps. Indispensable et une démarche fastidieuse selon les cas (avec ou sans contrat de travail…).
  • La Sécurité sociale > indispensable. Une démarche simple. Le système de santé publique en Espagne est très bien. Vous pouvez également avoir une assurance privée en parallèle. Dans ce cas là, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans la recherche de votre assurance santé adaptée à vos besoin en Espagne. En savoir plus sur le système de santé en Espagne.
  • La Tarjea Sanitaria > Pour pouvoir bénéficier du système de santé public, cela se fait en 2 temps. Obtenir son numéro de sécurité sociale puis se rendre à son centre de santé pour obtenir la carte de santé.
  • Le registre des français du consulat > pas indispensable mais recommandé. Démarche très simple.
  • Son accès Cl@ve > pas indispensable mais vivement recommandé pour faciliter toutes ses démarches administratives. D’autant plus que, suite à l’épidémie liée au COVID 19, beaucoup de démarches sont désormais possibles en ligne. 

En parallèle de ces démarches auprès des administrations publiques, d’autres démarches génèrent de la paperasse, des documents à remplir, etc. Elles sont également prioritaires :

S'installer à Madrid
Crédit photo : Canva

La question de la voiture

Si vous avez acheté une voiture en Espagne, il faudra également choisir une assurance automobile.

Et si vous êtes venu avec votre véhicule de France, vous devez changer la plaque d’immatriculation pour une plaque espagnole. Un changement à réaliser dans le mois de votre arrivée théoriquement. Nous l’avons fait plus tardivement mais tout de même dans les 6 mois (qui est vraiment la date limite). Une démarche fastidieuse qui a un coût car il faudra payer des taxes, contrôle technique, etc. Nous préparerons prochainement un article dédié à ce sujet.

Bref, si vous avez peur d’être un peu perdu en arrivant dans votre nouveau pays, ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas le temps d’y penser. Vous n’aurez qu’une envie, finaliser toutes les tâches pour être à jour administrativement. C’est l’occasion de tester votre espagnol !

2- S’installer à Madrid : Professionnellement, comment ça se passe. Différents scénarios.

Vous venez de vous installer à Madrid. Il y a différent cas de figure. Un poste vous attend à Madrid, vous n’avez pas de travail et vous souhaitez trouver un poste sur place, ou vous ne travaillez pas et ce n’est pas dans vos plans de chercher un travail.

  • Si un travail vous attend à Madrid,

Vous allez vite retrouver votre routine quotidienne. Pas vraiment la même qu’en France évidemment mais vos journées seront rythmées ce qui est rassurant. De nombreux challenges sont tout de même bien présents : travailler dans un nouvel environnement, dans une nouvelle langue, une nouvelle culture de travail…Une expérience enrichissante et idéale pour rencontrer des nouvelles personnes.

> Loin de vos amis et de votre famille (élargie), vous serez sûrement moins occupé qu’en France. Pour ne pas vous enfermer uniquement dans le monde du travail, n’hésitez pas à pratiquer une activité, si vous le pouvez : sport, musique, peinture…

  • Vous avez quitté votre travail en France et votre objectif est de retrouver du travail rapidement à Madrid.

Ce n’est pas impossible mais pas facile pour autant, s’installer à Madrid dans ces conditions sera un challenge. D’autant plus que sur ce sujet, avoir du réseau et des connaissances, cela peut bien aider. Mais au début, votre entourage est limité.

> Ne vous découragez pas, structurez votre journée autour de cette recherche d’emploi, inscrivez-vous à des ateliers, prenez un coach, rapprochez-vous d’associations qui peuvent vous aider dans votre recherche.

Madrid Accueil Pro propose notamment des ateliers de développement personnel & professionnel.

> A lire : Comment trouver un travail à Madrid ? Nous abordons quelques pistes : les entreprises françaises qui recrutent, les sites de recherche, les structures et associations qui peuvent vous aider…

  • Vous n’avez pas de travail en arrivant en à Madrid et vous n’êtes pas en recherche.

Si vous voulez rencontrer du monde, n’hésitez pas à vous inscrire à des ateliers/activités par le biais de votre Mairie par exemple (vous pratiquerez l’espagnol et les tarifs sont peu élevés). Vous pouvez également vous rapprocher des associations françaises comme Madrid Accueil. Ils organisent des cafés, activités, visites de Madrid…

Si vous le souhaitez, c’est éventuellement le moment idéal pour réfléchir à ce que vous voulez vraiment personnellement et professionnellement. Une réorientation professionnelle ? C’est le moment de prendre le temps, de se poser. Comme abordé ci-dessus, vous pouvez faire ce travail accompagné d’un coach ou certaines associations proposent des ateliers pour vous faire réfléchir, apprendre à mieux vous connaitre.

C’est également le moment parfait pour apprendre l’espagnol ou se perfectionner. Nous conseillons les Ecoles officielles de Langues de la communauté autonome de Madrid mais il existe bien sûr d’autres moyens pour apprendre l’espagnol.

Si vous avez des enfants, vos journées seront bien occupées et gardez bien à l’esprit qu’au sein d’une famille, pour la personne qui ne travaille pas, le challenge est également bien présent car il faut se réinventer un quotidien sans avoir ses repères d’avant. Une expérience déstabilisante mais très enrichissante.

3- Trouver des repères rassurants au milieu de ce nouvel environnement

Que l’on travaille ou que l’on travaille pas, lors des premiers moments (et même par la suite) vous aurez peut-être l’envie de retrouver des choses que vous connaissez. Et c’est bien normal.

4- Faire de nouvelles connaissances

s'installer à Madrid
s’installer à Madridcrédit photo : Canva

Lorsque l’on arrive dans une nouvelle ville, c’est assez excitant de rencontrer de nouvelles personnes, se refaire un petit cercle d’amis qui peut être parfois bien différent de l’entourage en France.

Ne vous stressez pas sur ce sujet si pendant les premiers moments de votre installation vous ne rencontrez pas grand monde. Au cours de votre expatriation, vous aurez plein d’occasions de faire des nouvelles connaissances qui peuvent devenir des amis proches. Au travail, des voisins, des parents de copains de classe de vos enfants, dans les parcs pour enfants, dans le cadre d’une activité (musique, sport…), en attendant chez le médecin…Et si cela peut vous rassurer, n’hésitez pas à vous inscrire à des associations qui sont là pour créer du lien entre français.

Par ailleurs, au fur et à mesure vous allez (normalement) progresser en espagnol et les rencontres seront plus faciles.

5- Aller à la découverte de votre nouveau terrain de jeu : Madrid et les environs

Si vous êtes venu vous installer à Madrid, c’est que vous aviez, entre autre, l’envie de découvrir une nouvelle ville, des nouveaux endroits, une nouvelle culture. Vous venez d’arriver, votre curiosité bat son plein, imprégnez-vous de l’ambiance de la ville pour mieux comprendre les madrilènes. Vous ne serez pas déçu. Madrid est une ville très agréable pour les jeunes, les familles, les enfants…Faites les touristes dans la ville, profitez-en ! Et pourquoi pas, commencer par la visite guidée de Madrid en français et gratuite de Civitatis.

> Lire aussi notre article Comment se déplacer à Madrid.

S'installer à Madrid, par où commencer
s’installer à MadridAlentours de Madrid (crédit photo : Vivre Madrid)

Madrid est également réputé pour avoir des alentours magnifiques et facilement accessibles. Vous serez en pleine nature, à moins d’une heure. Des chemins de randonnées, des montages où vous pouvez même skier en hiver. Madrid possède neufs sites classés au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco à moins de 2 heures de route. Vous avez le choix pour une excursion d’une journée. Parfait pour se détendre entre deux formalités administratives!

Bonne installation ! Et bienvenue à Madrid.

Maintenant que vous êtes madrilène, inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire. Un concentré d’idée sorties, d’événements à Madrid et dans les environs.

Epinglez cet article sur Pinterest

▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼▼

S'installer à Madrid Par où commencer en arrivant
s’installer à Madrid par où commencer ?
Laisser un commentaire